Image background
34
4

Contraception orale

Conseils et astuces : apprenez-en plus sur la pilule contraceptive et la pilule d'urgence

Parmi les femmes concernées par la contraception – ni stériles, ni enceintes, ayant des rapports hétérosexuels et ne voulant pas d’enfant – seules 3% n’utilisent aucune contraception*. La pilule reste aujourd’hui encore la méthode de contraception la plus utilisée en France avec 41% d’utilisatrices, puis le stérilet pour 22,6% et le préservatif (15,3%)*. La pilule contraceptive est un médicament même si elle ne soigne aucune maladie. Chaque type de pilule agit différemment. Il est donc important de bien comprendre son mode d’action et ses modalités de prise.
*Nathalie Bajos, Mylène Rouzaud-Cornabas, Henri Panjo, Aline Bohet, Caroline Moreau et l’équipe Fécond – Population & Sociétés – Ined – La crise de la pilule en France : vers un nouveau modèle contraceptif ? numéro 511 mai 2014 

La pilule est-elle un contraceptif efficace ? 

Avec 99,7% d’efficacité théorique, la pilule reste une des méthodes contraceptives les plus efficaces même si en situation courante, le taux d’efficacité passe à 91% à cause des oublis*. Voilà pourquoi pour être efficace, la pilule doit être prise régulièrement.
*http://www.choisirsacontraception.fr, consulté le 4 Août 2015

La contraception orale, comment ça fonctionne ?

Les pilules contiennent des hormones semblables à celles que produisent naturellement les ovaires.
Il existe deux types de pilules contraceptives qui agissent différemment :

  • Les pilules combinées ou œstroprogestatives. Elles contiennent deux types d’hormones et agissent en supprimant l’ovulation.
  • Les pilules microprogestatives. Elles ne contiennent qu’un progestatif. Il existe 2 types de pilules progestatives : certaines suppriment l’ovulation, d’autres non.

La pilule ne protège pas des IST* : l’utilisation régulière du préservatif reste indispensable.
*Infections sexuellement transmissibles

Pas de contraception sans suivi médical

La pilule est un médicament qui présente des contre-indications, des précautions d’emploi et des effets indésirables. . Il est donc important d’avoir un suivi médical régulier par votre médecin généraliste traitant ou votre gynécologue.
N’hésitez pas à poser des questions à votre pharmacien, il pourra :

  • Vous rappeler les modalités de prises,
  • Vous expliquer l’importance du bon suivi de votre pilule et que faire en cas d’oubli,
  • Vous informer sur la survenue d’éventuels effets indésirables,
  • Détecter d’éventuelles contre-indications.

Pilule mode d’emploi

9 femmes sur 10 oublient leur pilule*. Pourtant il est primordial de respecter la prise quotidienne du contraceptif car son oubli peut exposer à un risque de grossesse. Pour penser à prendre votre pilule quotidiennement, vous pouvez suivre les conseils et astuces de Biogaran.
*The European Journal of Contraception and Reproductive Health Care 2002

Le matin, c’est plus malin. Le soir, c’est plus aléatoire.

contraception orale

En prenant votre pilule le matin et en l’emportant avec vous, vous aurez plus de chance de pouvoir « réparer » un éventuel oubli.

  • Associez la prise de la pilule à un geste quotidien comme le maquillage ou le brossage de dent par exemple.
  • Installez l’application Médi’Rappel sur votre mobile pour recevoir un rappel à l’heure de la prise et emportez toujours votre pilule avec vous car les imprévus n’épargnent personne.
  • En cas de séjour à l’étranger et dans le cas d’un décalage horaire, continuer de prendre votre pilule à l’heure française si possible. Le délai d’oubli ne doit jamais être supérieur à 12h (ou 3h si pilule microprogestative), l’heure de la prise pouvant être avancée. Attention, tout changement doit se faire en début de plaquette.

Que faire en cas d’oubli ?

Si vous avez oublié ou décalé 1 comprimé par rapport à l’heure habituelle :

  • Regardez la notice pour connaître le délai au-delà duquel il existe un risque de grossesse : 3h pour certaines pilules, 12h ou 24h pour d’autres.
  • Si le décalage ou l’oubli est inférieur à un délai de 3h, 12h ou 24h selon votre pilule, prenez immédiatement le comprimé oublié (même si  2 comprimés doivent être pris le même jour), puis les comprimés suivants à l’heure habituelle. Il n’y aura pas de risque de grossesse.
  • Si vous avez dépassé ce délai, prenez immédiatement le comprimé oublié (même si  2 comprimés doivent être pris le même jour)et poursuivez la plaquette à l’heure habituelle. Utilisez des préservatifs pendant 7 jours après l’oubli car il y a des risque de grossesse en cas de rapport sexuel. Si votre pilule est une pilule combinée et que l’oubli concerne 1 des 7 derniers comprimés actifs, poursuivez la plaquette jusqu’à la fin des comprimés actifs, puis enchaînez avec la plaquette suivante (sans jour d’interruption ou sans prise de comprimé inactif).

mon-urgence-pilule

Si un rapport sexuel a eu lieu dans les cinq jours précédents l’oubli, prenez en plus une  contraception d’urgence  : demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien. Vous  pouvez également consulter www.monurgencepilule.fr

Veuillez-vous reporter à la notice de votre médicament pour plus d’informations. Si vous avez des questions, demandez conseil  à votre médecin ou votre pharmacien.

Que faire en cas de vomissements ou diarrhées ?

La contraception orale a ses limites : l’absorption de la pilule peut être affectée en cas de vomissements ou diarrhées intenses dans les 3h à 4h qui suivent sa prise. Il faut alors reprendre un comprimé (si possible identique au précédent, si la pilule comporte plusieurs dosages, elles sont généralement de couleurs différentes).
Demandez conseil à votre médecin ou pharmacien.

Que faire si je pars en voyage ou en vacances ? 

Dans ces moments, nos habitudes sont un peu bouleversées. Pour ne pas oublier de prendre votre pilule, voici 2 astuces :

  • Pour les têtes en l’air : programmez une alerte sur votre smartphone, à l’heure de la prise de votre pilule. Vous pouvez télécharger gratuitement Medi’rappel® l’application créée par Biogaran. 
  • En cas de décalage horaire : laissez votre montre à « l’heure française ». Attention, si cette heure se situe au milieu de la nuit, par sécurité, mieux vaut avancer l’heure de votre prise plutôt que de la reculer.

Soyez aussi parée pour l’imprévu :

  • Emmenez le nombre de plaquettes nécessaires en fonction de la durée de votre séjour, ainsi qu’une ordonnance,
  • Prévoyez une plaquette supplémentaire dans votre sac à main avec la notice (en cas de perte ou vol de bagages) et quelques préservatifs,
  • Emmenez également une contraception d’urgence au cas où…

Comment obtenir un contraceptif ? 

Votre médecin (généraliste, gynécologue…) ou une sage-femme peut vous prescrire une pilule contraceptive, qui sera délivrée sur ordonnance par votre pharmacien.

Exceptionnellement, si vous avez oublié de renouveler votre ordonnance, le pharmacien peut vous dispenser votre pilule, pour une durée supplémentaire maximale de 6 mois, si :

  • La durée de validité de votre ordonnance a expiré,
  • Tous vos contraceptifs prescrits ont été délivrés,
  • Votre prescription date de moins d’un an.*

Il apposera notamment sur l’original de la prescription, la mention « Dispensation supplémentaire de contraceptifs oraux ».

Pour faciliter l’accès à la contraception, la loi** garantit le secret de la délivrance et de la prise en charge des contraceptifs pour les mineures. Pour les mineures de plus de 15 ans, les contraceptifs remboursables sont délivrés gratuitement par le pharmacien, sur prescription médicale.
*HAS – fiche mémo / Contraception hormonale orale : dispensation en officine / Décembre 2013 – MAJ Janvier 2015
** Loi n° 2012-1404 du 17 décembre 2012 et décret n°2013-248 du 25 mars 2013

  

Savez-vous qu’il existe peut-être un générique de votre contraceptif oral ?

Selon le type de pilule, le coût varie. Certaines pilules sont remboursées à 65%. Il existe également des génériques, n’hésitez pas à en parler à votre médecin ou votre pharmacien.  

Pour toute information concernant les équivalences princeps/génériques vous pouvez utiliser Kelmed, le moteur de recherche des médicaments génériques.

Contraception : où trouver les bonnes informations ?

ipqlp

Manque d’information, fausses croyances, tabous autour de la sexualité… Voilà de nombreux freins au bon usage d’une contraception. Il n’y a pas de « mauvaises » questions. N’hésitez pas à solliciter votre médecin, gynécologue, pharmacien, infirmière…

Rendez-vous sur « ilparaitquelapilule » le site dédié aux 18-24 ans pour mettre fin aux idées reçues sur la contraception orale !

La contraception d’urgence, c’est quoi ? 

La contraception d’urgence est une méthode de rattrapage exceptionnelle qui vise à éviter une grossesse non désirée en cas de rapport non ou mal protégé ou en cas d’échec d’une contraception. Cette méthode doit rester occasionnelle et ne pas faire l’objet de prises répétées. Elle ne peut remplacer une contraception régulière. En dehors de tout retard de règles, la contraception d’urgence peut être prise à n’importe quel moment du cycle.

Elle se présente sous la forme d’un comprimé unique à prendre, le plus rapidement possible après un rapport non ou mal protégé. Elle est d’autant plus efficace si elle est prise rapidement après le rapport à risque. La contraception d’urgence n’est pas efficace à 100%. Après sa prise, il est conseillé de faire un test de grossesse 3 semaines après la date du rapport non ou mal protégé.

Dans quel délai puis-je la prendre ?

Il existe de 2 types de contraceptif d’urgence oraux à prendre suivant un rapport sexuel non ou mal protégé :

  • La pilule du lendemain à prendre dans les 3 jours (72h) le plus tôt possible et de préférence dans les 12h après le rapport
  • La pilule du surlendemain à prendre dans les 5 jours (120h) et également le plus tôt possible

Le dispositif intra utérin au cuivre peut être utilisé comme contraception d’urgence, à placer dans les 5 jours par votre gynécologue, votre médecin généraliste ou une sage-femme.

ATTENTION ! LA CONTRACEPTION D’URGENCE N’AGIT QUE SUR LES RAPPORTS AYANT EU LIEU AVANT LA PRISE DU COMPRIMÉ. ELLE NE REMPLACE EN AUCUN CAS UNE CONTRACEPTION RÉGULIÈRE ET NE PROTÈGE PAS DES IST. 

 

Où peut-on trouver la contraception d’urgence ?

  • En pharmacie : avec ou sans prescription médicale. Sa délivrance reste anonyme et gratuite pour les jeunes filles de moins de 18 ans.
  • Dans les Centres de planification et d’éducation familiale : délivrance anonyme et gratuite pour les mineures et les majeures sans couverture sociale.
  • A l’infirmerie scolaire : délivrance anonyme et gratuite pour les élèves des collèges et lycées (mineures et majeures).
  • Dans les Services universitaires et inter-universitaires de médecine préventive et de promotion de la santé : délivrance anonyme et gratuite pour toutes les étudiantes.

Donc je prends une pilule, et on n’en parle plus ?

Pas tout à fait… Si vous avez utilisé la contraception d’urgence à la suite d’un oubli de pilule contraceptive, il est indispensable de ne pas interrompre votre contraception habituelle :

  • Prenez immédiatement le comprimé oublié.
  • Continuez à prendre les comprimés suivants, à votre heure habituelle de prise (même si 2 comprimés doivent être pris le même jour) jusqu’à la fin de la plaquette.
  • Utilisez des préservatifs jusqu’au retour des prochaines règles.
  • Si vos règles ne surviennent pas dans les 5 à 7 jours après la date attendue, réalisez un test de grossesse et contactez votre médecin en cas de résultat positif.
  • Prenez rendez-vous avec votre médecin et faites un test des Infections Sexuellement Transmissibles (IST).

Y a-t-il des risque à prendre une contraception d’urgence ?

Des effets indésirables, généralement modérés et de courte durée, peuvent survenir après la prise d’une contraception d’urgence. Il peut s’agir de : troubles des règles (saignements, retard ou avance de règles), fatigue, nausées, vomissements, douleurs abdominales, diarrhées, maux de tête, vertiges ou tension mammaire… Quant au risque de stérilité, soyez rassurée, l’utilisation de la contraception d’urgence n’a aucun impact sur votre fécondité.

Contacts utiles

  • SIDA info service
    0800 840 800

Téléchargez notre brochure pour conserver à portée de main des conseils et astuces sur la pilule contraceptive.

Téléchargez notre leaflet « pilule contraceptive & pilule d’urgence » pour avoir toujours ces conseils sur vous ! leaflet-illus-contraception

Retour en haut