1
0

Contraception orale

Conseils et astuces : apprenez-en plus sur la pilule contraceptive

Parmi les femmes concernées par la contraception – ni stériles, ni enceintes, ayant des rapports hétérosexuels et ne voulant pas d’enfant – seules 3% n’utilisent aucune contraception*. La pilule reste aujourd’hui encore la méthode de contraception la plus utilisée en France avec 41% d’utilisatrices, puis le stérilet pour 22,6% et le préservatif (15,3%)*.

*Nathalie Bajos, Mylène Rouzaud-Cornabas, Henri Panjo, Aline Bohet, Caroline Moreau et l’équipe Fécond – Population & Sociétés - Ined – La crise de la pilule en France : vers un nouveau modèle contraceptif ? numéro 511 mai 2014 

La pilule est-elle un contraceptif efficace ? 

Avec 99,9% d’efficacité théorique, la pilule reste une des méthodes contraceptives les plus efficaces même si en situation courante, le taux d’efficacité passe à 92% à cause des oublis*.

*Dossier de presse INPES – octobre 2011, Contraception : les françaises utilisent-elles un contraceptif adapté à leur mode de vie ?

La contraception orale, comment ça fonctionne ?

Les pilules contiennent des hormones semblables à celles que produisent naturellement les ovaires.
Il existe deux types de pilules contraceptives qui agissent différemment :

  • Les pilules combinées ou œstroprogestatives. Elles contiennent deux types d’hormones et agissent en supprimant l’ovulation.
  • Les pilules microprogestatives. Elles ne contiennent qu’un progestatif. Il existe 2 types de pilules progestatives : certaines suppriment l’ovulation, d’autres non.

Pas de contraception sans suivi médical

La pilule est un médicament même si elle ne soigne aucune maladie. Chaque type de pilule agit différemment. Il est donc important d’avoir un suivi médical régulier par votre médecin généraliste traitant ou votre gynécologue.

N’hésitez pas à poser des questions à votre pharmacien, il pourra :

  • Vous rappeler les modalités de prises,
  • Vous expliquer l’importance du bon suivi de votre pilule et que faire en cas d’oubli,
  • Vous informer sur la survenue d’éventuels effets indésirables,
  • Détecter d’éventuelles contre-indications.

Pilule mode d’emploi

9 femmes sur 10 oublient leur pilule*. Pourtant il est primordial de respecter la prise quotidienne du contraceptif car son oubli peut exposer à un risque de grossesse. Pour penser à prendre votre pilule quotidiennement, vous pouvez suivre les conseils et astuces de Biogaran.

*The European Journal of Contraception and Reproductive Health Care 2002

Le matin, c’est plus malin. Le soir, c’est plus aléatoire.

contraception orale

En prenant votre pilule le matin et en l’emportant avec vous, vous aurez plus de chance de pouvoir réparer un éventuel oubli.

  • Associez la prise de la pilule à un geste quotidien comme le maquillage ou le brossage de dent par exemple.
  • Installez l’application Médi’Rappel sur votre mobile pour recevoir un rappel à l’heure de la prise et emportez toujours votre pilule avec vous car les imprévus n’épargnent personne.
  • En cas de séjour à l’étranger et dans le cas d’un décalage horaire, continuer de prendre votre pilule à l’heure française si possible. Le délai d’oubli ne doit jamais être supérieur à 12h (ou 3h si pilule microprogestative), l’heure de la prise pouvant être avancée. Attention, tout changement doit se faire en début de plaquette.

Que faire en cas d’oubli ?

Si vous avez oublié ou décalé 1 comprimé par rapport à l’heure habituelle :

  • Regardez la notice pour connaître le délai au-delà duquel il existe un risque de grossesse : 3h pour certaines pilules (pilules microprogestatives), 12h pour d’autres (pilules combinées).
  • Si le décalage ou l’oubli est inférieur au délai ci-dessus, prenez immédiatement le comprimé oublié (même si  2 comprimés doivent être pris le même jour), puis les comprimés suivants à l’heure habituelle. Il n’y aura pas de risque de grossesse.
  • Si le décalage est supérieur au délai ci-dessus, prenez immédiatement le comprimé oublié (même si  2 comprimés doivent être pris le même jour)et poursuivez la plaquette à l’heure habituelle. Utilisez des préservatifs pendant 7 jours après l’oubli car il y a des risque de grossesse en cas de rapport sexuel. Si votre pilule est une pilule combinée et que l’oubli concerne 1 des 7 derniers comprimés actifs, poursuivez la plaquette jusqu’à la fin des comprimés actifs, puis enchaînez avec la plaquette suivante (sans jour d’interruption ou sans prise de comprimé inactif).

Si un rapport sexuel a eu lieu dans les cinq jours précédents l’oubli, prenez en plus une contraception d’urgence  : demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien. 

Comment obtenir un contraceptif ? 

Votre médecin (généraliste, gynécologue…) ou une sage-femme peut vous prescrire une pilule contraceptive, qui sera délivrée sur ordonnance par votre pharmacien.

Exceptionnellement, si vous avez oublié de renouveler votre ordonnance, le pharmacien peut vous dispenser votre pilule, pour une durée supplémentaire maximale de 6 mois, si :

  • La durée de validité de votre ordonnance a expiré,
  • Tous vos contraceptifs prescrits ont été délivrés,
  • Votre prescription date de moins d’un an.*

Pour faciliter l’accès à la contraception, la loi** garantit le secret de la délivrance et de la prise en charge des contraceptifs pour les mineures. Pour les mineures de plus de 15 ans, les contraceptifs remboursables sont délivrés gratuitement par le pharmacien, sur prescription médicale.

*HAS - fiche mémo / Contraception hormonale orale : dispensation en officine
** Loi n° 2012-1404 du 17 décembre 2012 et décret n°2013-248 du 25 mars 2013

 couple 

Savez-vous qu’il existe peut-être un générique de votre contraceptif oral ?

Selon le type de pilule, le coût varie. Certaines pilules sont remboursées à 65%. Il existe également des génériques, n’hésitez pas à en parler à votre médecin ou votre pharmacien.  

Pour toute information concernant les équivalences princeps/génériques vous pouvez utiliser Kelmed, le moteur de recherche des médicaments génériques.

Quelques règles à respecter

La consommation de tabac associée à la prise de la pilule est déconseillée.

La contraception orale ne protège pas des infections sexuellement transmissibles ; l’utilisation régulière du préservatif est indispensable.

La contraception d’urgence (pilule du lendemain) ne peut remplacer une contraception régulière. Elle constitue une méthode de rattrapage en cas d’échec ou d’absence de contraception.

En cas de vomissements ou d’une diarrhée importante dans les 4 heures suivant la prise d’un comprimé actif, reprenez un comprimé (si possible identique au précédent si la pilule comporte plusieurs dosages).

Contraception : où trouver les bonnes informations ?

Manque d’information, fausses croyances, tabous autour de la sexualité… Voilà de nombreux freins au bon usage d’une contraception. Il n’y a pas de « mauvaises » questions. N’hésitez pas à solliciter votre médecin, gynécologue, pharmacien, infirmière…

Rendez-vous sur « ilparaitquelapilule » le site dédié aux 18-24 ans pour mettre fin aux idées reçues sur la contraception orale !

Contacts utiles

  • SIDA info service
    0800 840 800

Téléchargez notre brochure pour conserver à portée de main des conseils et astuces sur la pilule contraceptive.

Retour en haut