Le Mag Santé

©destinationSanté
  • juillet 2019
  • juin 2019
  • mai 2019
  • avril 2019
  • mars 2019
  • février 2019
  • janvier 2019
  • décembre 2018
  • novembre 2018
  • octobre 2018
  • septembre 2018
  • août 2018
  • juillet 2018
  • juin 2018
  • mai 2018
  • avril 2018
  • mars 2018
  • février 2018
  • janvier 2018
  • décembre 2017
  • novembre 2017
  • octobre 2017
  • septembre 2017
  • août 2017
  • juillet 2017
  • juin 2017
  • mai 2017
  • avril 2017
  • mars 2017
  • février 2017
  • janvier 2017
  • décembre 2016
  • novembre 2016
  • octobre 2016
  • septembre 2016
  • août 2016
  • juillet 2016
  • juin 2016
  • mai 2016
  • avril 2016
  • mars 2016
  • février 2016
  • janvier 2016
  • décembre 2015
  • novembre 2015
  • octobre 2015
  • septembre 2015
  • août 2015
  • juillet 2015
  • juin 2015
  • mai 2015
  • avril 2015
  • mars 2015
  • février 2015
  • janvier 2015
  • décembre 2014
  • novembre 2014
  • octobre 2014
  • septembre 2014
  • août 2014
  • juillet 2014
  • juin 2014
  • mai 2014
  • avril 2014
  • mars 2014
  • février 2014
  • janvier 2014
  • décembre 2013
  • novembre 2013
  • octobre 2013
  • septembre 2013
  • août 2013
  • juillet 2013
  • juin 2013
  • mai 2013
  • avril 2013
  • mars 2013
  • janvier 2013
  • décembre 2012
  • novembre 2012
  • octobre 2012
  • septembre 2012
  • août 2012
  • juillet 2012
  • juin 2012
  • mai 2012
  • avril 2012
  • mars 2012
  • février 2012
  • janvier 2012
  • décembre 2011
  • novembre 2011
  • octobre 2011
  • septembre 2011
  • août 2011
  • juillet 2011
  • juin 2011
  • mai 2011
  • avril 2011
  • mars 2011
  • février 2011
  • janvier 2011
  • décembre 2010
  • novembre 2010
  • octobre 2010
  • septembre 2010
  • août 2010
  • juillet 2010
  • juin 2010
  • mai 2010
  • avril 2010
  • mars 2010
  • février 2010
  • janvier 2010
  • décembre 2009
  • novembre 2009
  • octobre 2009
  • septembre 2009
  • août 2009
  • juillet 2009
  • juin 2009
  • mai 2009
  • avril 2009
  • mars 2009
  • février 2009
  • janvier 2009
  • décembre 2008
  • novembre 2008
  • octobre 2008
  • septembre 2008
  • août 2008
  • juillet 2008
  • juin 2008
  • mai 2008
  • avril 2008
  • mars 2008
  • février 2008

Le

Bouger… la clé de la longévité !

Le secret d’une vie longue et en bonne santé ? Se bouger au quotidien. Rien de nouveau, à ceci près qu’une vaste étude suédoise le démontre, chiffres à l’appui. Et la bonne nouvelle, c’est que vous n’aurez pas besoin d’aller à la salle ou de courir des kilomètres.

La sédentarité impacte nettement l’espérance de vie. Selon l’Observatoire national de l’activité physique et de la sédentarité (Onaps), rester assis plus de 3 heures par jour est responsable de 3,8% des décès, toutes causes confondues et quel que soit le degré d’activité physique. Mais contrer ce phénomène n’est pas aussi compliqué qu’il n’y paraît…

Des petits gestes au quotidien…

« Les gens pensent qu’ils doivent aller à la salle de sport et faire de nombreux exercices physiques pour être en meilleure forme», souligne le Dr Elin Ekblom-Bak, de l’école suédoise des sciences du sport et de la santé de Stockholm. « Or il n’en est rien. Le simple fait d’être plus actif dans sa vie quotidienne – emprunter les escaliers, sortir du métro une station plus tôt, aller au travail à vélo – suffit pour améliorer sa santé ».

…pour de grands bénéfices

Entre 1995 et 2015, le Dr Elin Ekblom-Bak et son équipe ont réalisé une étude auprès de 316 137 adultes de 18 à 74 ans dont l’aptitude cardiorespiratoire a été renseignée. Le test a consisté a mesuré le VO2 max en ml. C’est la quantité maximale d’oxygène que le cœur et les poumons peuvent fournir aux muscles pendant l’exercice. Le risque de mortalité toutes causes confondues et d’événements cardiovasculaires a diminué de 2,8% et 3,2%, avec chaque augmentation d’un millilitre de VO2 max.

« Il est particulièrement important de noter qu’une augmentation de la condition physique était bénéfique quel que soit le point de départ », a déclaré le Dr Ekblom-Bak. « Cela suggère que les personnes ayant une condition cardiorespiratoire de niveau inférieur retirent de grands bénéfices au niveau de leur condition physique. »

Retour en haut