Animation Facebook Biogaran

Le

1.2.3 Symbole ! La nouvelle animation Facebook de Biogaran

Télécharger au format PDF

En Août, découvrez « 1.2.3 symbole » la nouvelle animation de la page Facebook Biogaran. Cette animation a pour but de sensibiliser les internautes à la bonne observance des traitements. Un quiz consacré aux pictogrammes des packagings Biogaran aidera les internautes à les reconnaitre et à mieux les comprendre.

123 SymboleLa nouvelle animation Facebook « 1.2.3 symbole » de Biogaran initie les internautes à la signification des pictogrammes. Un quiz chronométré leur permettra de tester leurs connaissances en cherchant la signification de 14 symboles. Chaque fan pourra publier sur son mur sa participation au quiz, partager son score et défier ses amis. À la fin du quiz, l’internaute trouvera l’explication de chaque pictogramme. Il pourra également télécharger une brochure sur ces pictogrammes. En dernière page de celle-ci, un jeu de mémoire est disponible pour les plus jeunes.

123 symbole 2En France, la mauvaise observance concernerait environ 30% à 50% des patients de manière régulière1. Cela engendrerait plus d’un million de journées d’hospitalisation et 8000 décès chaque année. Un coût proche des 2 milliards d’euros pour l’Assurance maladie2. Dès 1998, Biogaran a été précurseur en créant des symboles sur ses packagings pour guider les patients dans le bon suivi de leur traitement (durée et fréquence du traitement, moment de prise : matin, midi, soir, repas…). Ce conditionnement privilégie l’information du patient et la sécurité de la prise grâce à des repères visuels impactants.

Avec cette nouvelle animation, les internautes pourront rejoindre les 31 000 fans de la page Facebook Biogaran  qui propose de nombreux conseils et informations santé, actualisés régulièrement (http://www.facebook.com/biogaran).


1 IGAS « Encadrement des programmes d’accompagnement des patients associés à un traitement médicamenteux, financés par les entreprises pharmaceutiques » Décembre 2007.

2 Les nouvelles technologies au chevet de l’observance médicamenteuse. Le monde de la e-santé, article publié le 06/09/2012

Retour en haut