Le Mag Santé
© Destination Santé

  • février 2018
  • janvier 2018
  • décembre 2017
  • novembre 2017
  • octobre 2017
  • septembre 2017
  • août 2017
  • juillet 2017
  • juin 2017
  • mai 2017
  • avril 2017
  • mars 2017
  • février 2017
  • janvier 2017
  • décembre 2016
  • novembre 2016
  • octobre 2016
  • septembre 2016
  • août 2016
  • juillet 2016
  • juin 2016
  • mai 2016
  • avril 2016
  • mars 2016
  • février 2016
  • janvier 2016
  • décembre 2015
  • novembre 2015
  • octobre 2015
  • septembre 2015
  • août 2015
  • juillet 2015
  • juin 2015
  • mai 2015
  • avril 2015
  • mars 2015
  • février 2015
  • janvier 2015
  • décembre 2014
  • novembre 2014
  • octobre 2014
  • septembre 2014
  • août 2014
  • juillet 2014
  • juin 2014
  • mai 2014
  • avril 2014
  • mars 2014
  • février 2014
  • janvier 2014
  • décembre 2013
  • novembre 2013
  • octobre 2013
  • septembre 2013
  • août 2013
  • juillet 2013
  • juin 2013
  • mai 2013
  • avril 2013
  • mars 2013
  • janvier 2013
  • décembre 2012
  • novembre 2012
  • octobre 2012
  • septembre 2012
  • août 2012
  • juillet 2012
  • juin 2012
  • mai 2012
  • avril 2012
  • mars 2012
  • février 2012
  • janvier 2012
  • décembre 2011
  • novembre 2011
  • octobre 2011
  • septembre 2011
  • août 2011
  • juillet 2011
  • juin 2011
  • mai 2011
  • avril 2011
  • mars 2011
  • février 2011
  • janvier 2011
  • décembre 2010
  • novembre 2010
  • octobre 2010
  • septembre 2010
  • août 2010
  • juillet 2010
  • juin 2010
  • mai 2010
  • avril 2010
  • mars 2010
  • février 2010
  • janvier 2010
  • décembre 2009
  • novembre 2009
  • octobre 2009
  • septembre 2009
  • août 2009
  • juillet 2009
  • juin 2009
  • mai 2009
  • avril 2009
  • mars 2009
  • février 2009
  • janvier 2009
  • décembre 2008
  • novembre 2008
  • octobre 2008
  • septembre 2008
  • août 2008
  • juillet 2008
  • juin 2008
  • mai 2008
  • avril 2008
  • mars 2008
  • février 2008

Le

 

Thé chaud, alcool et tabac : un mauvais cocktail pour le cancer de l’œsophage

Selon des chercheurs chinois, le thé chaud multiplierait par 5 le risque de développer un cancer de l’œsophage. Un facteur de risque repéré chez des fumeurs consommant régulièrement de l’alcool.

Quels effets ont le thé, l’alcool et le tabac sur l’œsophage, l’un des organes des voies aérodigestives supérieures (VADS) exposés au risque de cancer ? Pour le savoir, des chercheurs chinois* ont analysé les données de 456 155 volontaires âgés de 30 à 79 ans pendant 9 ans en Chine. « Ce pays figure parmi les plus impactés par les cancers de l’œsophage », précisent les scientifiques. Et « les hommes très adeptes du tabac et de l’alcool sont aussi de gros buveurs de thé ».

Un mauvais mélange

Résultat, comparés à ceux qui ne consomment que l’un de ces produits, « chez les habitués du tabac et de l’alcool, consommer du thé chaud multiplie par 5 le risque de développer un cancer de l’œsophage». Cette tumeur très meurtrière dont l’incidence ne cesse de croître, « notamment dans les populations masculines des pays sous-développés ».

« Les composants chimiques du thé et la température élevée du liquide constituent un mauvais mélange avec la fumée du tabac et les molécules d’alcool. » Un cocktail fatal, à tel point « qu’en l’absence de tabac et d’alcool, la consommation de thé chaud n’a aucune incidence sur le risque de cancer de l’œsophage ».

*National Natural Science Foundation, Chine

Retour en haut