Le Mag Santé

©destinationSanté
  • octobre 2018
  • septembre 2018
  • août 2018
  • juillet 2018
  • juin 2018
  • mai 2018
  • avril 2018
  • mars 2018
  • février 2018
  • janvier 2018
  • décembre 2017
  • novembre 2017
  • octobre 2017
  • septembre 2017
  • août 2017
  • juillet 2017
  • juin 2017
  • mai 2017
  • avril 2017
  • mars 2017
  • février 2017
  • janvier 2017
  • décembre 2016
  • novembre 2016
  • octobre 2016
  • septembre 2016
  • août 2016
  • juillet 2016
  • juin 2016
  • mai 2016
  • avril 2016
  • mars 2016
  • février 2016
  • janvier 2016
  • décembre 2015
  • novembre 2015
  • octobre 2015
  • septembre 2015
  • août 2015
  • juillet 2015
  • juin 2015
  • mai 2015
  • avril 2015
  • mars 2015
  • février 2015
  • janvier 2015
  • décembre 2014
  • novembre 2014
  • octobre 2014
  • septembre 2014
  • août 2014
  • juillet 2014
  • juin 2014
  • mai 2014
  • avril 2014
  • mars 2014
  • février 2014
  • janvier 2014
  • décembre 2013
  • novembre 2013
  • octobre 2013
  • septembre 2013
  • août 2013
  • juillet 2013
  • juin 2013
  • mai 2013
  • avril 2013
  • mars 2013
  • janvier 2013
  • décembre 2012
  • novembre 2012
  • octobre 2012
  • septembre 2012
  • août 2012
  • juillet 2012
  • juin 2012
  • mai 2012
  • avril 2012
  • mars 2012
  • février 2012
  • janvier 2012
  • décembre 2011
  • novembre 2011
  • octobre 2011
  • septembre 2011
  • août 2011
  • juillet 2011
  • juin 2011
  • mai 2011
  • avril 2011
  • mars 2011
  • février 2011
  • janvier 2011
  • décembre 2010
  • novembre 2010
  • octobre 2010
  • septembre 2010
  • août 2010
  • juillet 2010
  • juin 2010
  • mai 2010
  • avril 2010
  • mars 2010
  • février 2010
  • janvier 2010
  • décembre 2009
  • novembre 2009
  • octobre 2009
  • septembre 2009
  • août 2009
  • juillet 2009
  • juin 2009
  • mai 2009
  • avril 2009
  • mars 2009
  • février 2009
  • janvier 2009
  • décembre 2008
  • novembre 2008
  • octobre 2008
  • septembre 2008
  • août 2008
  • juillet 2008
  • juin 2008
  • mai 2008
  • avril 2008
  • mars 2008
  • février 2008

Le

Sport en extérieur : les dangers de l’orage

Vous aimez pratiquer une ou plusieurs activités sportives en extérieur ? Les beaux jours s’y prêtent évidemment, mais prenez garde aux risques d’orages. La foudre en effet, peut être fatale aux sportifs. En zone de montagne bien sûr, mais pas seulement.

Au printemps et a fortiori en été, vous appréciez particulièrement les activités sportives en extérieur? Golf, balade à vélo, randonnée en famille ou course à pied. Si la météo est à l’orage, prenez vos précautions et sachez réagir si le tonnerre vous rattrape. Ainsi, si l’orage éclate alors que vous êtes dehors, réfugiez-vous le plus vite possible dans un endroit protégé. A l’intérieur d’un véhicule ou dans une habitation. Dans le second cas de figure, éloignez-vous des portes, du circuit électrique et des canalisations d’eau. N’utilisez pas votre téléphone tant que le tonnerre gronde et que les éclairs jaillissent.

Si vous vous trouvez en forêt, placez-vous dans une clairière ou au milieu d’arbustes. Evitez à tout prix les arbres les plus hauts. En terrain découvert, choisissez un endroit légèrement surélevé sur lequel vous garderez une position assise, la tête rentrée dans les épaules. L’important n’est pas de vous protéger de l’averse mais de la foudre.

Evitez, pour ces mêmes raisons, de vous tenir debout sur un point élevé, de marcher, surtout en portant un objet comme un club de golf (!) et de vous regrouper si vous êtes plusieurs, serrés les uns contre les autres. Eloignez-vous au contraire, et tenez-vous à 2 mètres de distance au moins de tout objet métallique.

En montagne, encore plus de prudence

Les orages en montagne sont relativement fréquents. Ils y sont aussi plus surprenants, plus violents et plus dangereux qu’en plaine. Si vous avez prévu de randonner et si vous êtes surpris par un orage, respectez ces conseils de bon sens :
Eloignez-vous des crêtes ;
Si vous vous trouvez sur un sommet, descendez le plus bas et le plus rapidement possible ;
Eloignez-vous de toute pièce métallique, comme des piolets, des crampons ou des mousquetons ;
Comme en plaine, ne restez pas sous un arbre ou un rocher. Evitez aussi de vous placer près d’une paroi car l’eau y ruisselle et peut être conductrice de courant.

Les risques d’un coup de foudre

Etre victime de la foudre peut être fatal. Le foudroyé risque de perdre connaissance et faire un arrêt cardiaque. S’il survit au choc électrique, le foudroyé risque également diverses lésions. Des troubles de la conscience, allant du coma à la perte de connaissance momentanée, des troubles de l’équilibre, parfois une paralysie transitoire, ou encore des brûlures aux point d’entrée et de sortie du courant électrique.

Retour en haut