Le Mag Santé
© Destination Santé

  • septembre 2017
  • août 2017
  • juillet 2017
  • juin 2017
  • mai 2017
  • avril 2017
  • mars 2017
  • février 2017
  • janvier 2017
  • décembre 2016
  • novembre 2016
  • octobre 2016
  • septembre 2016
  • août 2016
  • juillet 2016
  • juin 2016
  • mai 2016
  • avril 2016
  • mars 2016
  • février 2016
  • janvier 2016
  • décembre 2015
  • novembre 2015
  • octobre 2015
  • septembre 2015
  • août 2015
  • juillet 2015
  • juin 2015
  • mai 2015
  • avril 2015
  • mars 2015
  • février 2015
  • janvier 2015
  • décembre 2014
  • novembre 2014
  • octobre 2014
  • septembre 2014
  • août 2014
  • juillet 2014
  • juin 2014
  • mai 2014
  • avril 2014
  • mars 2014
  • février 2014
  • janvier 2014
  • décembre 2013
  • novembre 2013
  • octobre 2013
  • septembre 2013
  • août 2013
  • juillet 2013
  • juin 2013
  • mai 2013
  • avril 2013
  • mars 2013
  • janvier 2013
  • décembre 2012
  • novembre 2012
  • octobre 2012
  • septembre 2012
  • août 2012
  • juillet 2012
  • juin 2012
  • mai 2012
  • avril 2012
  • mars 2012
  • février 2012
  • janvier 2012
  • décembre 2011
  • novembre 2011
  • octobre 2011
  • septembre 2011
  • août 2011
  • juillet 2011
  • juin 2011
  • mai 2011
  • avril 2011
  • mars 2011
  • février 2011
  • janvier 2011
  • décembre 2010
  • novembre 2010
  • octobre 2010
  • septembre 2010
  • août 2010
  • juillet 2010
  • juin 2010
  • mai 2010
  • avril 2010
  • mars 2010
  • février 2010
  • janvier 2010
  • décembre 2009
  • novembre 2009
  • octobre 2009
  • septembre 2009
  • août 2009
  • juillet 2009
  • juin 2009
  • mai 2009
  • avril 2009
  • mars 2009
  • février 2009
  • janvier 2009
  • décembre 2008
  • novembre 2008
  • octobre 2008
  • septembre 2008
  • août 2008
  • juillet 2008
  • juin 2008
  • mai 2008
  • avril 2008
  • mars 2008
  • février 2008

Le

 

Comment savoir si votre enfant a des poux ?

La rentrée scolaire est souvent synonyme de retour des poux ! Une découverte bien peu ragoûtante pour les parents qui doivent se débarrasser rapidement des parasites. Mais êtes-vous bien sûrs que votre petit en a attrapé ? Voici comment repérer les indésirables sur le cuir chevelu de vos petites têtes blondes.

Votre enfant se gratte la tête ? Il a peut-être des poux, mais ce n’est pas certain. Pour en avoir le cœur net, voici comment procéder. Commencez par placer votre enfant sous une lampe qui éclaire très bien. Observez les cheveux près de la racine, surtout derrière les oreilles et la nuque. Ecartez-les pour voir si vous y trouvez des poux ou des lentes. Dans le doute, à la vue d’un point grisâtre, coincez-le entre le pouce et l’index. S’il reste collé au cheveu et que vous ne pouvez l’enlever qu’en le faisant glisser le long du cheveu, c’est probablement une lente !

Le peigne à poux, une méthode imparable

Seconde étape, afin de vérifier votre soupçon, « passez donc un peigne à poux dans les cheveux secs, au-dessus d’une surface blanche si possible, par exemple un lavabo ou une baignoire », recommande le ministère en charge de la Santé dans une brochure dédiée. « S’il a des poux, ceux-ci tomberont dans le lavabo ou la baignoire et vous les verrez bien. »

Dernier test, une fois les suspects dans le lavabo, pour être sûr qu’il s’agit de poux, approchez un cheveu . S’il « la bestiole » s’y agrippe, il n’y a pas de doute, c’est un pou ! N’attendez pas trop pour traiter, ces petites bêtes se reproduisent et causent de sérieuses démangeaisons. Sans compter qu’ils sont très transmissibles.

Nous reviendrons dans un prochain article sur les méthodes pour se débarrasser de ces indésirables.

Retour en haut